Saarland.de - Startseite
   Benutzerhinweise    Inhalt    Suche
La Sarre
 

La culture

Qu'il s'agisse d'art pointu ou de musique légère, la scène culturelle sarroise en a pour tous les goûts. La Sarre se définit autant par les théâtres, les musées, les innombrables évènements musicaux, les sites archéologiques ainsi que les ensembles de bâtiments historiques des villes et des bourgs que par son riche passé industriel et ses projets transfrontaliers. On s’étonne que l’espace culturel soit aussi dense dans un Land aussi petit avec sa collection renommée du musée de la Sarre, son « Prix de Max Ophüls », le plus grand festival du film allemand consacré à la nouvelle génération, sa culture industrielle et ses expositions particulièrement respectées à l’aciérie de Völklingen, Patrimoine culturel mondial de l'UNESCO.

Festivals, concerts et bien plus...

Dans la Sarre, on vit la musique en « live », directement à des concerts en plein air ou dans des lieux singuliers de par leur atmosphère, comme au Festival Antattack organisé au complexe de Lokschuppen de Dillingen, au Festival Rockem du Hüttenpark de Neunkirchen, ou encore au Festival RockCamp, qui se déroule sur le site de la piscine en plein air de Saarwellingen. Le campus universitaire de Sarrebruck lui-même affectionne les décibels avec son festival AStA Open Air. Toutefois, le plus sonore des évènements de la saison se déroule dans la forêt de Püttlingen : il s'agit du festival Rocco del Schlacko. Lancé en 1999 sous la forme d’un mini festival où jouaient cinq groupes locaux, il avait alors accueilli 600 visiteurs. Aujourd'hui, plus de 20 000 personnes viennent faire trembler la terre du site de Sauwasen durant l’évènement. Ce festival en plein air au nom étonnant, organisé au milieu d’une nature typiquement sarroise, est devenu un incontournable des festivals allemands de l'été.

L'aciérie tremble aussi depuis 2012 : à la place des ouvriers d’autrefois, le festival Electro Magnetic fait retentir des basses profondes à Völklingen. De grands DJ à la réputation régionale, nationale et internationale se montrent une fois par an, prises jack à la main, sur le terrain de l'aciérie de Völklingen. Les sons vibrants de la musique électronique s’accordent parfaitement à l’esprit industriel de ce lieu, patrimoine culturel mondial de l'UNESCO. Voilà pourquoi il a remporté le prix « Best New Festival » de l’association « Festival Awards Europe » dès sa première édition.

Toutefois, la Sarre n’est pas seulement une destination pour les fous de décibels ! Ainsi, les amateurs de jazz trouvent leur bonheur dans la Sarre. Sarrebruck, St-Ingbert et St-Wendel rassemblent de grosses pointures nationales et internationales du jazz afin de donner leur place au swing, au bebop, au cool jazz et à d'autres courants.

Le théâtre français contemporain rencontre l'art dramatique allemand. Le festival franco-allemand « Perspectives » qui a vu le jour à Sarrebruck en 1978, est consacré au grand art de la scène. Outre le théâtre parlé et musical, l’opéra, la danse, le cirque, l’acrobatie, la performance et la pantomime, l’improvisation, ainsi que les lectures scéniques sont inscrits au programme. Ce qui étonne, c’est le mélange de représentations qui placent la barre haut d'un point de vue linguistique en proposant des contributions essentiellement visuelles et musicales qui permettent également aux visiteurs qui ne comprennent pas ou peu le français de participer à l’évènement.

Et lorsque Sarrebruck, la capitale, remet les cœurs bleus du prix Max Ophüls pour ouvrir la saison des festivals, les jeunes talents du cinéma allemand ont alors la chance de se faire une place sur le tapis rouge. Le festival du film Max Ophüls est une manifestation réputée et incontournable depuis plus de 30 ans dans le paysage des festivals allemands.


La musique et le théâtre

Théâtre régional de la Sarre

Le Conservatoire de musique de la Sarre est l’unique lieu de formation musicale jouissant du statut d’une université internationalement reconnue bien au-delà de l’espace SaarLorLux. Cette académie sarroise forte de ses traditions a été fondée en 1947 sur le modèle du fameux conservatoire de musique de Paris.De la musique ancienne à la musique contemporaine, le conservatoire de musique de la Sarre offre un large choix de formations aux principaux métiers de la musique du domaine artistique et de l’enseignement. Son statut de référence auprès de personnalités artistiques de renom et la qualité de sa formation ont procuré au conservatoire une excellente visibilité au-delà de la région.

L’Orchestre philharmonique et radiophonique Sarrebruck-Kaiserslautern, la référence ultime en musique classique, impressionne par sa sonorité. Le plus jeune orchestre radiophonique d’Allemagne est le fruit d'une longue tradition. L’orchestre est né en septembre 2007 de la fusion de l’Orchestre symphonique de la radio de Sarrebruck et de l’Orchestre radiophonique de Kaiserslautern. Ses musiciens captivent tant la Grande Région que l’Extrême-Orient.

Depuis des années, le Théâtre régional de la Sarre s’ouvre tant avec cohérence qu’avec succès à de nouveaux publics dans ses domaines de prédilection : le théâtre, l’opéra et le ballet. Outre les principales salles de représentation que sont le Théâtre national et l’Alte Feuerwache, la scène a également conquis un lieu consacré aux expérimentations et aux formes non conventionnelles du théâtre avec la Sparte4. Le théâtre entretient par ailleurs des échanges intenses avec les scènes de Nancy, Metz, Forbach, Luxembourg et Berlin. Outre le théâtre « Le Carreau » de Forbach, le Théâtre régional de la Sarre accueille le « Festival Primeurs – Festival d'écriture dramatique contemporaine » et le « Festival de danse de la Sarre ».

Des opéras et des concerts avec la ville de Merzig en toile de fond, de la musique de chambre dans l’atmosphère de l’ancienne abbaye de Mettlach, de la musique classique en plein air au lac Stausee, à Losheim, des mises en scène originales avec de jeunes troupes, des lieux inhabituels s’accompagnant d’offres culturelles, historiques et gastronomiques : voilà la conception de la musique et du théâtre de la Sarre.

 


L'art et les musées

Les musées de la Sarre possèdent plusieurs œuvres maîtresses, dont le « Cheval bleu » (1912) de Franz Marc. Ce tableau a intégré la collection permanente du musée de la Sarre en 1956. Depuis 1980, la Fondation du patrimoine culturel sarrois veille à ce que les plus importants des quelque 100 musées du Land soient actifs à l’international. Certains d’entre eux, comme le Musée d’histoire du château de Sarrebruck, permettent de découvrir des bâtiments historiques comme les casemates. D'autres musées d’histoire et musées locaux ont également beaucoup d’histoire à partager dans l’ensemble du Land.

L'aciérie de Völklingen devenue Patrimoine culturel mondial de l'UNESCO en 1994 est un monument exceptionnel de la culture industrielle sarroise. Elle fournit un témoignage de l’histoire des techniques d’une portée mondiale. La UrbanArt! Biennale® de l’aciérie de Völklingen expose l’art urbain de tous les continents sur un parcours de 100 000 m². C’est la plus importante rétrospective consacrée à l’art urbain dans le monde. L'aciérie de Völklingen présente cette grande exposition consacrée à un art du 21e siècle né du graffiti depuis 2011. Le hall d’exposition « Möllerhalle » et ses 10 000 m² constituent le cœur de cette manifestation. Des artistes internationaux présentent également des installations permanentes créées spécialement pour « leur emplacement » sur le site de l’aciérie.

Depuis sa création en 1989, l'école des arts plastiques de la Sarre (Hochschule der Bildenden Künste ou HBKsaar) est devenue l’un des principaux centres de création de la Grande Région composée de la Sarre, la Rhénanie-Palatinat, l’Alsace, la Lorraine, le Luxembourg et la Wallonie. Les artistes et designers de renommée internationale qui y enseignent garantissent une formation du plus haut niveau qualitatif. HBKsaar reprend ainsi sans relâche la tradition des écoles d'art sarroises depuis 1924 ; une tradition étroitement liée à des noms connus comme ceux de Boris Kleint, Frans Masereel, Peter Raacke, Robert Sessler ou encore Otto Steinert.

L'art en plein air : dans la Sarre, l'art ne se découvre pas uniquement dans les nombreux musées et les diverses expositions, mais aussi en plein air, en harmonie avec la nature. La nature a toujours inspiré les artistes de toutes les époques. Nombre de ces œuvres peuvent être admirées dans les expositions et les musées de la Sarre. Seulement, ici, on est allés un peu plus loin en installant l'art en plein air. À côté de cela, la scène artistique sarroise, très active, veille à l’organisation d’expositions captivantes, non seulement dans les galeries et musées conventionnels, mais aussi dans des lieux insolites comme l'aciérie de Völklingen.