Saarland.de - Startseite
   Benutzerhinweise    Inhalt    Suche
La Sarre
 

Politique et administration

Le Landtag, parlement du Land

D'après l'article 61 de la Constitution de la Sarre, tous les pouvoirs de l’État émanent du peuple. Le Landtag, le parlement du Land, est la représentation élue par le peuple. Il exerce le pouvoir législatif dans la mesure où le peuple ne se réserve pas le droit de l’exercer lui-même par la Constitution. En outre, il incombe au Landtag de contrôler le pouvoir exécutif. Dans la Sarre, tous les Allemands qui ont atteint l’âge de 18 ans le jour de l’élection et qui ne sont pas inéligibles ont le droit de voter au sens de l'article 116 de la Constitution de la République fédérale d’Allemagne. Le parlement de la Sarre est élu tous les 5 ans. Les députés du parlement de la Sarre ont la possibilité de former des groupes parlementaires. L’effectif minimal imposé pour créer un groupe parlementaire est fixé à deux députés. La présidence du parlement du Land décide des affaires qui le concernent, en particulier du projet de budget pour le parlement du Land, dans la mesure où le président du parlement ne se réserve pas directement ce droit. Le président ou la présidente dirige les affaires du parlement du Land, a le droit d’imposer sa volonté en tant que président ou présidente du parlement et exerce son pouvoir de police. Le parlement du Land est également rattaché au délégué du Land à la protection des données et à la liberté d'information.

 

Actuelle répartition des sièges
À la suite des élections parlementaires régionales du 26 mars 2017, quatre groupes parlementaires sont représentés au parlement de la Sarre : le CDU (Parti Chrétien Démocrate) avec 24 députés, le groupe parlementaire du SPD (Parti Social Démocrate) avec 17 députés, die Linke (La Gauche) avec 7 députés et l’AfD (Alternative pour l'Allemagne) avec 3 députés.


Constitution et administration

 

Une première Constitution sous l’occupation française

La Sarre a obtenu sa première Constitution démocratique légitimée après la Deuxième Guerre mondiale, le 15 décembre 1947, alors qu’elle était occupée par la France. Le « Préambule » décrétait le rattachement économique de la Sarre à la France, qui était imposé par la France, ainsi que la séparation de l’Allemagne avec une autonomie politique limitée. Toutefois, les seuls partis autorisés étaient les partis profrançais. Malgré cela, la politique sarroise changea fondamentalement lors du refus du « Statut européen de la Sarre » au référendum du 23 octobre 1955 et lors des nouvelles élections qui s’ensuivirent, à l’issue desquelles les partis proallemands obtinrent une claire majorité.

 

Adaptation à la Constitution allemande en 1957

En conséquence, la Constitution de la Sarre fut adaptée aux dispositions de la Constitution allemande avec effet le 1er janvier 1957. La Sarre put ainsi devenir membre et 10e Land de la République fédérale d'Allemagne.

 

L'administration du Land sans préfecture

Selon la Constitution du Land, les ministères se situent en haut de l’administration du Land et constituent les autorités administratives suprêmes. Au niveau du Land, l’autorité administrative publique inférieure est l'équivalent du sous-préfet français ou du directeur de l’union régionale dans l’union régionale de Sarrebruck. Au niveau communal, c’est le maire ou le bourgmestre qui exécute les tâches publiques. À côté de cela, les services régionaux sont chargés de certaines activités publiques particulières.


Le tribunal administratif

Conformément à la Constitution de la Sarre du 15-12-1947, le tribunal administratif de la Sarre est le troisième « organe élu par la volonté du peuple » après le parlement de la Sarre et le gouvernement du Land. Il lui incombe d’interpréter la Constitution de la Sarre dans sa version finale lors des différends constitutionnels mentionnés à l’article 97 de la Constitution de la Sarre et à l’article 9 de la loi sur le tribunal administratif.


Les armoiries

Le parlement de la Sarre a adopté les armoiries de la Sarre le 6 juillet 1956. Elles sont composées d’un bouclier carré semi-circulaire. Le lion argenté orné d'une couronne en or sur un fond bleu parsemé de croix argentées symbolise le pouvoir du prince de Nassau-Sarrebruck. L'épaisse croix rouge taillée sur un fond argenté représente la principauté de Trèves. Le ruban oblique rouge orné de trois aigles incarne le duché de Lorraine et le lion doré aux griffes, à la langue et à la couronne rouges sur fond noir le duché du Palatinat-Deux-Ponts. Ces quatre puissances locales constituaient les principales puissances parmi 15 territoires placés sous la souveraineté directe de l’empereur qui existaient à l’emplacement de l’actuelle Sarre, au temps de la Révolution française.